« L’écriture manuscrite est le produit d’un mouvement qui gère l’espace pour créer des formes codifiées porteuses d’un sens non symbolique et les déposer sur un support où elles pourront être lues par toute personne connaissant le code »

Danièle DUMONT le geste d’écriture

Dans cette phase, l’essence même de ce qu’ est l’ écriture est énoncée.

En effet, l’étude de l’écriture repose sur trois axes principaux que sont : 

– posture, tenue et maniement du stylo

– mouvement porteur du geste d’écriture

– formes codifiées donnant accès au sens.

Tous ces éléments sont comme les pièces d’un Lego. Ils doivent être savamment assemblés pour dévoiler le sens de la construction.

J’attache beaucoup d’importance à la mise en relief des aspects positifs et cherche à optimiser l’efficacité de la méthode dans mon application . Je m’appuie, pour cela, sur les effets induits. Par un choix judicieux d’exercices, j’optimise le temps de travail et réduit ainsi la durée de la rééducation. Chaque cas est traité individuellement et examiné à la lueur de ses écrits passés et présents pour en comprendre la globalité.